France 3 Basse-Normandie - THT : la Région veut une étude

Samedi 27 mars 2010

Dans la Manche, les collectivités appellent à effectuer une analyse préalable sur l’impact humain de la THT.

Laurent Beauvais s’était à nouveau engagé lors de l’entre-deux tours des élections régionales.

Tout juste réélu à la présidence de la région, Laurent Beauvais a à nouveau affirmé vouloir participer au financement d’une étude épidémiologique sur l’implantation de la ligne à Très haute tension. Un engagement réitéré auprès d’Europe-Ecologie lors de la fusion des listes pour le deuxième tour de l’élection régionale.

Dans la Manche, cette analyse de l’impact sur la santé humaine est réclamée par l’ensemble des collectivités. "Même si ce n’est pas dans les compétences de la région je suis prêt à participer financièrement, pour accélérer sa réalisation [de la THT]", a déclaré Laurent Beauvais, qui évoque la mise en place d’un comité de pilotage avec à sa tête le maire du Chefresne, représentant du collectif des maires anti-THT.

Les conclusions de l’enquête d’utilité publique dévoilées en novembre dernier étaient claires : sans connaissance sur l’impact de sur la santé humaine, pas d’avis favorable définitif.

Depuis, toutes les collectivités en appellent au préfet pour qu’une étude soit réalisée. Le temps presse : les travaux d’implantation de la ligne THT sont prévus pour commencer d’ici la fin de l’année 2010.

Article en ligne du site de France3 Basse-Normandie
dans la rubrique Nucléaire le 27/03/2010 par Damien Lefauconnie

Voir en ligne : Vidéo