Résultat de l’enquête citoyenne : "Vivre avec une ligne THT ?"

Samedi 24 janvier 2009 // Communiqués, CR, docs

Des résultats qui appellent à une prise de conscience sociétale et une initiative gouvernementale.

Pour un moratoire sur toute nouvelle ligne THT et sur la ligne Cotentin-Maine !

La synthèse de l’enquête :

PDF - 2.5 Mo

Synthèse de la synthèse à télécharger, imprimer, diffuser pour convaincre votre entourages, les riverains, les futurs riverains, que des problèmes existent !

PDF - 92.5 ko

L’enquête « Vivre avec une ligne THT ? », commanditée par la Coordination interrégionale Stop-THT au Criirem (Centre de recherche et d’information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques) a pour objectif de déterminer la qualité des conditions de vie des personnes à proximité des lignes Très Haute Tension. Les réponses de 2 868 personnes exposées, réparties dans
une zone de 300 m de part et d’autre de plus de 250 km lignes THT, sont analysées comparativement à celles de 976 personnes non exposées.

Les résultats sont éloquents : les conditions de vie des riverains des lignes THT sont significativement détériorées.
- les fréquences de gêne (visuelle et sonore) et de perturbations (radioélectriques et décharges électriques) sont très fréquentes chez les personnes vivant à proximité d’une ligne ;
- la fréquence de 12 symptômes et pathologies (état dépressif, vertiges, nausées, problèmes cutanés, perturbations auditives, irritabilité, sommeil perturbé, maux de tête, troubles digestifs, difficultés de concentration, pertes de mémoire et perturbations visuelles) est supérieure chez les riverains de ligne THT ;
- concernant les exploitations agricoles, la fréquence de 7 manifestations pathologiques sur les animaux d’élevages augmente fortement avec la proximité et la puissance de la ligne.

Ce constat confirme nos craintes pour les riverains potentiels du projet de ligne THT Cotentin-Maine, destinée à évacuer l’électricité produite par le futur EPR en construction à Flamanville (Manche), ainsi que pour toutes les personnes vivant aujourd’hui à proximité de lignes électriques THT, dont le nombre est estimé au minimum en France à 360 000.

Les résultats de cette enquête, tout comme de nombreuses références scientifiques, doivent amener la société française et ses représentants élus à reconnaître que les dangers des lignes THT sont une réalité mal connue et non prise en compte. Il faut d’urgence et par une initiative politique gouvernementale suspendre tout nouveau projet de ligne THT et approfondir la recherche
dans ce domaine.
Ce constat confirme la nécessité d’une révision réglementaire telle que le préconise la résolution du Parlement européen datant 4 septembre 2008.

La Coordination interrégionale Stop-THT attend du rapport de la mission parlementaire présidée par le sénateur Raoul ( Maine et Loire) qu’il rende compte non seulement de l’état et de la limite
des connaissances actuelles mais aussi de ce que vivent quotidiennement les riverains des lignes THT.

Aussi, la Coordination interrégionale Stop-THT demande-t-elle un moratoire suspensif sur toute nouvelle construction de ligne THT.
La décision de ce moratoire doit correspondre au lancement d’études d’impact et d’études épidémiologiques, étape préalable et indispensable à l’adoption d’une législation de protection des
riverains pertinente.

Tels seront les objectifs de la manifestation de MORTAIN, samedi 31 Janvier, à partir de 14h, organisée par la Coordination Interrégional Stop-THT.

Le communiqué en pdf :

PDF - 96.8 ko

Le 24 janvier 2009

Coordination Interrégionale Stop- THT
Ille et Vilaine sous Tension
Manche Sous Tension
Mayenne SurVOLTée
Mairie, rue des Landes
53380 St Hilaire du Maine

S. Rozé (35) : 06 72 87 40 01
C. Gosselin (50) : 06 71 58 48 24
H. Morand (53) : 06 24 76 24 65


Passage à l’OPECST (Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques au sénat le 29 janvier

La présentation du Criirem en pdf :

PDF - 531.8 ko


Article Ouest-France suite à la réunion d’Ernée :

JPEG - 196.6 ko

Article Courrier de la Mayenne - 12 mars 2009 :

Titre et sous-titre :

"L’enquête "Vivre avec une ligne THT" présentée à la population

Un moratoire s’impose au nom du principe de précaution

Troubles nerveux chez les hommes, cannibalisme chez les porcs...
Plusieurs symptômes inquiétants de comportement qui méritent un moratoire le temps d’une enquête scientifique."

Suite d’ l’article, scan :

PNG - 366.2 ko

Listes de toutes les réunions de restitution de l’enquête "Vivre avec une ligne THT ?" :

lundi 23 février – 20h30 Larchamp (53) AG Mayenne SurVoltée – Réunion destinée aux associations et élus locaux
mercredi 4 mars – 20h30 Ernée (53) Salle Constant-Martin Réunion de restitution tout public
vendredi 6 mars – 20h30 Juvigny-Le-Tertre (50) AG Sée Volt Face - Réunion destinée aux habitants et élus des cantons de Juvigny-le-Tertre, Saint-Pois et Sourdeval
samedi 7 mars – 20h30 Marchésieux (50) salle des fêtes Réunion de restitution tout public
vendredi 20 mars - 20h30 Martigny (50) AG Le Mortainais Sans 400 000 volts - Réunion destinée aux habitants et élus des cantons de Mortain, Saint-Hilaire du Harcouët, Isigny-le-Buat
mercredi 1er avril - 20h30 Le Teilleul (50) Habitants et élus des cantons du Teilleul et Barenton
mercredi 1er avril - 20h30 Beaulieu-sur-Oudon (53) - Salle des fêtes Réunion de restitution tout public
jeudi 2 avril - 20h30 Percy (50) Habitants et élus du canton de Percy
vendredi 3 avril - 20h30 Le Horps (53) AG de la Coedra - tout public
mercredi 8 avril - 20h30 Erbrée (35) Réunion de restitution tout public
mardi 14 avril - 20h30 Rauville-la-Bigot (50)
mercredi 22 avril - 20h30 Fougerolles-du-Plessis (53) Réunion de restitution tout public
vendredi 24 avril - 20h30 Carantilly Tout public
lundi 27 avril - 20h30 L’Etang-Bertrand (50)
mardi 28 avril - 20h30 Lévaré (53) Réunion de restitution tout public
mercredi 29 avril - 20h30 Villedieu-les-Poêles (50) - salle de cinéma Réunion de restitution tout public avec Catherine Gouhier
mercredi 6 mai - 20h30 Montaudin (53) Réunion de restitution tout public
vendredi 15 mai - 20h30 Flamanville (50) - à la Maison des Associations Avec la présence de Catherine Gouhier
mardi 9 juin - 20h30 Le Pertre (35) - salle des associations Organisé par Monderbréal Alter-natifs
vendredi 12 juin - 20h30 Saint-Germain en Coglès (35) - salle polyvalente Organisé par "A contre Courant" et IVT
mardi 16 juin - 20h30 Torcé (35) Organisé par l’AMVAT
mardi 30 juin - 20h30 Saint-Georges de Reintembault (35) - Mairie Organisé par les associations Une ligne ça suffit, Réactifs au Pays du Granit, Bazouge Qualité environnement et IVT

Voir en ligne : The Survey in english :

4 Messages

  • c’est très effrayant...........

  • Merci qu’enfin des personnes responsables et conscientes se préoccupent de la gravité des nuisances des THT.
    J’invite les personnes compétentes qui le souhaitent ,dans le cadre de votre étude, à venir sur Le Plateau de La Motte dans le Var, pour constater les nuisances que nous subissons par des pylônes de largement + de 400 000 volts et bien sûr le passage des lignes desservant Nice.
    Et depuis les intempéries le bruit circule qu’il est question de les doubler...
    Sur ce Plateau il y a une cinquantaine d’habitations permanentes, et environ 5 pylônes. A certains endroits les câbles passent très près, à quelques mètres des maisons.
    Moi-même je vis dans le domaine familial sur lequel il y a 2 pylônes de 400 000 +200 000 volts ( d’après mes informations) et leur passage de lignes.
    La sté RTE que j’ai fait venir pour faire des tests m’a dit que tout était aux normes puisque celles-ci prétendent qu’il n’y a plus de risque au-delà de 60 m à vol d’oiseau...
    Dès que le temps est un peu chargé le bruit des isolants en verre est important et lancinant, quand il y des orages, je suis persuadée que des répercutions se’ font par le sous-sol et provoquent des micro-coupures de courant bien que j’ai fait installer à mes frais des parafoudres sur toute mon installation électrique.
    Les voisins et moi-mêmes avons des maux de tête,et je fais beaucoup d’insomnies.Le matin quand je regarde par la fenêtre de ma chambre je vois " la Tour Eiffel" qui se dresse en plein paysage provençal . Inutile de préciser qu’en plus des nuisances touchant à la santé, le paysage très touristique de l’arrière pays est défiguré sans état d’âme. Pour info, j’habite une bastide en pierre du début 18 ème.
    Cerise sur le gâteau, nous avons des servitudes : laisser EDF ou RTE (je m’y perds) procéder régulièrement au débroussaillage avec coupe d’arbres sous les lignes, rien que chez moi cela représente plusieurs hectares, sans indemnités bien entendu.Par contre les communes touchent tous les ans des sommes non négligeables par pylône et passage des lignes alors que ceux-ci se trouvent sur des terrains privés et que les nuisances sont supportées par les propriétaires.
    J’ai une location saisonnière classée, vous imaginez le préjudice supplémentaire à la vue de tout ceci, surtout que souvent les locataires sont accompagnés de jeunes enfants.
    Si vous souhaitez aller plus loin dans le dialogue ou pourquoi pas vous déplacer envoyez-moi un message.
    Bon courage pour la poursuite de vos efforts et merci encore.

    • J’habite moi même à 80 m de deux lignes 220000 V avec ma femme et ma fille, et je commence serieusement à me faire du soucis...
      J’ai remarqué que lorsque nous sommes chez nous, nous avions tous plus de cernes, et que la qualité de sommeil était moins bonne.

      • J’ai envie de faire remarquer par ce commentaire que je suis ravi de la qualité de ce blog. C’est rare mais les commentaires évitent d’être pourris par du spam et on peut donc avoir une réelle discussion. Merci c’est motivant.

        pneu pas cher essonne


        Super pneu pas cher bordeaux


        Le pneu avec du pneu pas cher rennes. pneu pas cher bordeaux - pneu pas cher herault - pneu pas cher tout terrain