Attention : tensions électriques en Haute-Loire

Vendredi 27 novembre 2009 // Infos : autres lignes

Voir aussi un article de Energie2007


Article du 27 novembre 2009 de "Zoom 43" Infos et actus en Haute-Loire.

Dans le cadre de ses projets de rénovation, la société Réseau de Transport Electrique (RTE) a décidé de renforcer la ligne très haute tension ( THT ) 225 000 volts Le Puy - Saint-Etienne. Une décision bien difficile à accepter par les populations de la Seauve sur Semène, St Didier en Velay et de St Just Malmont vivant sous cette ligne qui verraient bien en cette rénovation une bonne occasion pour dévier son tracé.

Petit rappel historique :
La ligne électrique Très Haute Tension entre Le Puy-en-Velay et Saint-Etienne est née en 1939. A l’époque, elle servait à alimenter le bassin industriel de Saint-Etienne. Symbole de progrès et de confort, la Compagnie Electrique qui avait construit cette ligne, avait à l’époque pris garde à ne pas survoler les habitations. Les années passèrent et de nombreux permis de construire ont été délivrés sous la dite ligne. Aujourd’hui elle a 70 ans, elle est non seulement vétuste mais elle arrive à saturation. Pour RTE, il est grand temps de la rénover (lire l’article) et surtout de la doubler pour pallier la demande en amenant la houille blanche provenant de l’éolien des plateaux altiligériens.
Pour les riverains de la ligne, ce renforcement est inquiétant, car ils habitent juste en-dessous (voir photo).


Des habitations survolées par la ligne haute tension /photo : DR

Bien que l’influence des champs magnétiques soit difficile à quantifier, des études ont permis de classifier les champs éléctromagnétiques basse fréquence dans la catégorie 2B des cancérogènes possibles par le Centre International de Recherche sur le Cancer. Ces expositions augmenteraient notamment les risques de leucémies chez l’enfant d’après le Ministère de la santé.

Nos Toits Sans Fils
Afin de faire valoir leurs droits, les riverains se sont constitués en une association, Nos Toits Sans Fil. Cette association est née en novembre 2009. Sa première assemblée générale aura lieu ce mardi 1er décembre à 20 heures, salle des expositions à Saint-Just Malmont. Le but de cette association n’est nullement de remettre en cause la nécessité de l’énergie électrique. Pour Lucien Fayard, président de l’association, « il est très important, pour nous, que les gens et les autorités comprennent que nous ne sommes pas contre le progrès. Nous avons parfaitement conscience de l’intérêt de cette ligne électrique. Nous souhaitons juste attirer l’attention des pouvoirs publics sur le fait que nous vivons juste en-dessous, et que celle-ci engendre des risques pour la santé de nos familles. Nous souhaiterions que le tracé de cette ligne soit revu et corrigé afin que nous puissions vivre en sécurité dans nos maisons. Des accidents mécaniques ont déjà eu lieu par le passé : rupture de câbles, incendie de bâtiments sous la ligne, arcs électriques liés aux poids de la neige...Certes les conditions étaient exceptionnelles, mais un accident arrive toujours dans des conditions exceptionnelles". Cette association a pour unique but de faire entendre sa voix. Loin de vouloir créer une polémique qui pourrait susciter la tension, ces riverains ne veulent qu’attirer l’attention sur cette ligne qui survolent leurs toitures.

Françoise Quintin


Contacter l’association Nos Toits Sans Fil : notoissfil (chez) sfr (point) fr