Nouvelle action d’occupation d’un pylône en Mayenne

Dimanche 13 juillet 2008 // Actions

Le Ganva est un groupe informel. Il n’a rien a voir juridiquement avec les associations et collectifs se battant contre la ligne, mais puisqu’il reprend les revendications de la coordination, nous relayons ici leurs infos :


Communiqué de presse du Groupe d’Actions Non-Violentes Antinucléaires
(GANVA)

Beaulieu sur Oudon (Mayenne) D32 entre Montjean et Saint Poix
dimanche 13 juillet 2008

Dans le prolongement de l’occupation d’un pylône THT hier dans la
Manche, 3 autres militants du GANVA se sont de nouveau installés dans un
pylône à très haute tension 400.000 volts à Beaulieu sur Oudon, en
Mayenne (53).

Cette commune, située à la limite de l’Ille-et-Vilaine, est celle
choisie par RTE (Réseau de Transport de l’Electricité) pour l’éventuel
poste électrique d’arrivée de la ligne Cotentin-Maine, se raccordant à
la ligne Domloup - Les Quintes.

Le GANVA, solidaire des habitants qui se battent contre la ligne en
projet, souhaite mettre en lumière le drame qui se joue ici.
En effet, différentes enquêtes et études montrent des liens avérés entre
la présence d’une ligne THT et différents maux et pathologies.
Or ces impacts sur la santé ne sont absolument pas reconnus
officiellement, et encore moins pris en compte par les autorités et RTE.

Les associations locales qui luttent contre la ligne THT demandent un
moratoire suspensif sur ce projet, en attendant les résultats des
enquêtes et études en cours, qui confirmeront probablement les dangers
des lignes THT.
En complément, il est urgent de légiférer pour reconnaître la notion de
couloir de ligne qui imposerait aux autorités et à RTE de rendre
« inhabitables » et inhabités les abords des lignes THT en projet et
existantes (2 x 300 mètres).

Cela serait enfin la reconnaissance, au même titre que les usines
dangereuses classées Seveso, que grands réseaux électriques et vie
quotidienne sont incompatibles. L’État et RTE y réfléchiraient alors à
deux fois avant de lancer de nouveaux projets mortifères et seraient
aussi obligés de repenser tout le maillage électrique Très-Haute-Tension.

Le GANVA réaffirme aussi son opposition à la relance du nucléaire en
France et dans le monde, comme cela semble être le projet aujourd’hui à
Paris, lors du sommet de l’Union pour la Méditerranée et dénonce
également le décret 2008-209, relatif aux procédures applicables au
traitement des combustibles usés et des déchets radioactifs provenant
de l’étranger qui vise à transformer la France en poubelle nucléaire.

Stop-EPR ! Stop-THT !


Brève Ouest-France :

Manifestation contre le projet de ligne à très haute tension à Beaulieu-sur-Oudon, en Mayenne

Une dizaine de militants du Groupe d’actions non-violente antinucléaires (Ganva) manifestent depuis ce matin à Beaulieu-sur-Oudon, en Mayennecontre le projet de ligne très haute tension (THT) Cotentin-Maine. Trois d’entre eux se sont installés dans le pylône THT choisi par le Réseau de transport de l’électricité (RTE) pour faire la jonction entre cette prochaine ligne et celle déjà existante, entre Domloup et La Quinte. Les militants demandent la suspension du projet, en attendant qu’une étude précise soit réalisée sur les conséquences de la ligne THT sur la santé des habitants.

15:26 - dimanche 13 juillet 2008


Article Ouest-France

Voir en ligne : suite de l’action d’hier en Manche